Promotion du Moringa au Burkina Faso

Jean Lichou (Président Microfel) et Joël Vivion (adhérent Microfel)

Le Moringa Oleifera (L’arbre du paradis)

  • Originaire de l’Inde.

  • Présent en Afrique  depuis plusieurs siècles.

  • Bien connu des anciens mais parfois oublié par les générations actuelles.

  • Plante médicinale et complément alimentaire, le Moringa possède de nombreuses propriétés.

Dans le Moringa tout est bon…

  • Feuilles Fraîches, Feuilles sèches en poudre, Racines, Fleurs, Graines, Gousses

  • Apports nutritionnels des feuilles

    • Riches en vitamines, protéines, minéraux et antioxydants. Elles complètent utilement céréales, féculents, tubercules.

Propriétés du Moringa
Particularités agronomiques
Il s’adapte à beaucoup de situations en fonction de la nature du sol et des techniques de culture. Il est très résistant à la sécheresse.

Pourquoi consommer du Moringa?


Le Moringa Oleifera fait partie des légumes feuilles, au potentiel nutritionnel remarquable. .
Les feuilles et jeunes fruits de Moringa contiennent un taux élevé de protéines, minéraux (calcium, fer, magnésium), vitamines A, C, D, E, et antioxydants.

- Ces substances sont utiles pour la croissance, le développement du cerveau, le bon fonctionnement des organes et du système immunitaire et reproducteur.

 

Elles contribuent à l’équilibre nutritif.
- Le Moringa complète utilement d’autres aliments, notamment céréales, féculents et tubercules.
- Il peut se consommer régulièrement sous de multiples formes, en prévention de la malnutrition et pour améliorer la santé.


Il peut être produit localement à faible coût, en plantations pures ou cultures associées.

Arbre isolé près d’une concession

​Arbres autour d’un jardin maraicher

Aspects positifs

  • Pousse rapidement.

  • Enracinement anti érosif.

  • Résiste à la sécheresse

  • Régénère et ramifie bien supporte des tailles répétées

  • Bon complément fourrager

  • Appétant pour les animaux herbivores

  • Arbre mellifère

Inconvénients et risques

  • Racines tubéreuses: très sensible à l’excès d’eau

  • N’aime pas les sols lourds et compacts

  • Sujet à des attaques d’insectes et maladies:

  • Ombre légère; s’associe bien avec d’autres cultures

  • N’aime pas les mauvais coups

Culture du Moringa

  • Le semis est le mode de reproduction à privilégier: Récolter les graines…

  • Les gousses sont cueillies sur les arbres en février mars

  • Triées et nettoyées, les graines sont mises à tremper dans de l’eau tiède pendant 12h.

La pépinière


Semis en pépinière
Situation ombragée
Une graine par sachet disposée au centre et enterrée de 1 à 2 cm avec les doigts. Un arrosage copieux permettra une germination au bout de 2 à Assurer un bon suivi, et une protection contre les insectes 3 semaines.


Suivi en pépinière

  • 1er  mois : Le plant de Moringa atteint 20 cm environ.
    2ème  mois : Les plants atteignent 40 à 60 cm, ils doivent être taillés. Au stade de 5 feuilles, il faut couper la tête et réduire à 3 feuilles.
    3ème mois / 4ème  mois : Les plants peuvent être transplantés dans leur destination finale.

    Livraison tardive: racines enroulées

Éléments positifs
 

  • Un meilleur suivi des  jeunes plants par des professionnels

  • Assure des plants forts et réguliers pour une plantation homogène

  • Une meilleure protection contre les ravageurs et prédateurs

Inconvénients et risques
 

  • La transplantation est délicate

  • Les jeunes plants sont fragiles durant les 2 premiers mois (acclimatation).

  • Le coût peut être élevé pour le cultivateur.
     

Semis direct

  • Une meilleure implantation du système racinaire

  • Une meilleure résistance à la saison sèche de la première année

  • Un coût beaucoup plus faible à la mise en culture
     

  • Mais nécessite un meilleur suivi de la culture depuis le début:

    • arrosage contraignant

    • protection difficile

La plantation

  • Faire une cuvette et un paillage…

  • Protection individuelle ou clôture…

  •  …pour maintenir et concentrer les eaux d’arrosage ou de pluie.
  • Ceci est valable pour la saison sèche uniquement

Entretien des jeunes plantations

  • Sarclage, désherbage, arrosage, apport de compost

  • Tailler l’arbre quand il atteint 60 à 80 cm, le rabattre à 3 feuilles (20 / 30 cm) pour le ramifier

  • Bien le protéger contre les ruminants

  • Pas d’excès d’eau

Le Moringa en culture familiale

  • Le Moringa est cultivé pour les besoins journaliers d’une famille.

  • Isolé, en touffe ou associé avec des légumes et arbres fruitiers…

  • A partir du 6ème mois, la récolte des feuilles peut commencer.

  • Priorité à l’utilisation de feuilles fraîches.

Le Moringa en culture maraichère
 

  • Constitue des haies bocagères en alternance avec des arbres fruitiers ou autres arbres utiles (acacias, neems…) ou avec des légumes intercalés

  • Permet de produire des feuilles, fleurs ou graines en quantités plus importantes pour les besoins d’une collectivité

  • Permet d’approvisionner un groupement ou un atelier de transformation pour obtenir de la poudre de feuilles.

Autres modes de culture du Moringa
 

  • Monoculture à haute densité
     

    • les arbres sont espacés de 1 x 1m

    • Bien formés, fertilisés et arrosés régulièrement, il est possible de récolter les feuilles tous les 30 à 45 jours

    • Ce mode de culture est plus sensible aux insectes et maladies
       

  • Moringa en agroforesterie
     

    • La premières année, rabattre à 30 / 40 cm du sol pour ramifier les branches et faciliter la récolte des feuilles

    • Pour une production axée sur les graines, tailler l’arbre à 1m50 afin de conserver un tronc haut, qui facilitera les cultures associées sous les arbres (maïs).
       

    • Utilisation complémentaire du Moringa

      • Les excédents de feuilles seront utiles en complément d’alimentation des animaux (cochons, chèvres, moutons, zébus, ânes, poules…)

      • Les branches coupées et les tiges de feuilles serviront de paillage et de compost.

Dégâts d’insectes: Noorda blietalis (la pyrale défoliatrice)

Traitements contre le ravageur à Réo
 

  • Application ciblée de produit  à base de neem vers la base et le sol

  • Prophylaxie
    Laisser un repos végétatif à la fin de la saison sèche et chaude.

  • ne pas tailler court au début de la saison sèche sinon des insectes ravageurs endommageront le Moringa, mais rabattre au début de la saison des pluies au redémarrage.

  • Intervenir sur les populations de Noorda sp. par des barrières  sur le tronc, ou au sol par des sarclages au bon moment ou encore la disposition d’une basse-cour pour dévorer les larves et pupes.

La transformation des feuilles

  • Lavage des feuilles de Moringa

  • Les tiges sont effeuillées et les folioles jaunes sont éliminées

  • Atelier propre

  • Lavages des mains

  • Les folioles de Moringa sont lavées dans de l’eau propre et renouvelée régulièrement.

Séchage des feuilles de Moringa
 

  • Dans un endroit sec,

  • à l’abri du soleil

  • sur des claies ou sur des nattes propres et désinfectées.

  • Possibilité à la saison des pluies de directement les feuilles entières dans un endroit chaud et sec

Broyage et pilage des feuilles de Moringa

  • Piler les feuilles séchées dans un mortier ou dans un moulin.

  • Utiliser du matériel spécifique pour le Moringa, nettoyé et désinfecté avant chaque utilisation.

  • Hygiène à tous les stades pour les personnels et les matériels,

  • Contrôle de qualité dans chaque atelier

Conditionnement de la poudre de feuille de Moringa

  • Tamiser la poudre avec un tamis pour qu’elle soit plus fine.

  • Conditionner la poudre dans des récipients hermétiques et opaques pour préserver les qualités nutritionnelles;

Conclusion

 

  • Ce n’est pas un arbre forestier.

  • Ce n’est pas un arbre de monoculture.

  • Convient très bien en cultures associées.

  • Doit être protégé des prédateurs.


La culture familiale est la plus appropriée :

  • Maitrise des paramètres culturaux et sanitaires

  • Participe à la lutte contre la malnutrition

  • Permet d’approvisionner le marché local

  • Apporte des revenus complémentaire

Culture du Moringa perspectives


Recherche

  • Trouver des solutions fiables et écologiquement acceptables contre les ravageurs et maladies


Marché

  • Organisation des opérations de mise en marché, groupements de producteurs ou filières pour offrir une garantie sanitaire aux consommateurs.

  • Traçabilité des produits, contrôles et analyses,

© 2023 par Martin Consulting. Créé avec Wix.com